Emalti-RH : module de gestion des Maladies Professionnelles

Les points forts en un coup d’œil

Gestion complète et performante
Solution facile à déployer et à maintenir
Très facile d’utilisation, gagnez du temps !

Utilisez la solution Emalti-RH pour centraliser l’ensemble de la gestion des maladies professionnelles de vos collaborateurs. D’une part sans effort mais encore avec une mise en œuvre en un temps record !


La règlementation des maladies professionnelles

Il appartient à la victime de déclarer la maladie professionnelle à la caisse primaire, même si elle a déjà transmis une lettre d’avis d’interruption de travail. Elle dispose à cet effet, conformément aux articles L.461-5 et R.461-5 du code de la sécurité sociale, d’une part d’un délai de 15 jours à compter de la cessation du travail liée à la maladie déclarée. Ou bien de 3 mois à compter de la date d’entrée en vigueur d’un nouveau tableau lorsque la maladie a été antérieurement constatée médicalement.

Néanmoins, il est primordial pour l’employeur de pouvoir suivre facilement le dossier instruit pour la reconnaissance ou non de la maladie professionnelle.


Vous souhaitez optimiser votre suivi administratif de votre personnel concerné par les maladies professionnelles ?

Le suivi des dossiers administratif n’est pas simple sans les bons outils. Emalti-RH et son logiciel de gestion des Maladies Professionnelles (MP). Ainsi vous disposerez d’une solution innovante dédiée à la gestion quotidienne de cette activité.


Mettez en place une solution centralisée de gestion performante et simple d’utilisation !

Emalti-RH simplifie votre travail au quotidien.


Fonctionnalités à hautes valeurs ajoutées

• En conclusion, un logiciel qui est multi-groupes, multi-sociétés et multi-établissements.
• Une prise en main facile et également ergonomique.
• Une saisie simple et intuitive des dossiers.
• Une gestion électronique des documents (GED).
• Un reporting RH avec un chapitre maladies professionnelles du bilan social, puis de l’égalité professionnelle, et enfin un diagnostic contrat de génération.
• Un déploiement toutefois très rapide de la solution !

En application de la loi informatique et libertés, les traceurs (cookies ou autres) nécessitant un recueil du consentement ne peuvent donc être déposés ou lus sur son terminal, tant que la personne n’a pas donné son consentement. Ok